Don Pizarro / Fidelio
Freud / Le Visiteur
Germont / La traviata
Golaud / Pelléas et Mélisande
Hoël / Dinorah
Le Général / Le Balcon
Le Roi de Trèfle / L'amour des Trois Oranges
Lindorf, Coppélius, Miracle, Dapertutto / Les Contes d'Hoffmann
Macbeth / Macbeth
Polyphème / Polyphème
Prospero / Un re in ascolto
Ralph / La jolie fille de Perth
Rebolledo / Les Diamants de la Couronne
Rigoletto / Rigoletto
Rivière / Volo di notte
Scarpia / Tosca
Valmont / Les Liaisons Dangereuses

UN RE IN ASCOLTO

Grand Théâtre de Genève, 01/2002
Revue Musicale, March 2001
Admirable travail d'équipe, remarquable distribution vocale au sein de laquelle dominait le poignant Prospero d'Armand Arapian
Opéra International, March 2002
On ne peut passer sous silence l'interprétation habitée et impressionnante, le ton de noblesse que donne au rôle central Armand Arapian
Financial Times, February 08, 2002
As Prospero the Armenian baritone Armand Arapian was all grave, penetrating sobriety.
La Stampa, February 01, 2002
..quello di Prospero, interpretato dal baritono Armand Arapian con profonda conoscenza e consapevolezza della parte.
NZZ, January 31, 2002
Ganz und gar ausgeglichen das Genfer Ensemble mit Armand Arapian, einem kernig klingenden Prospero und... an der Spitze
Le Temps, January 31, 2002
Face à ses démons et ses anges, Arman Arapian domine avec noblesse les sombres monologues de Prospero et le lyrisme de Berio.
24 Heures, January 30, 2002
Difficile de mettre un chanteur en évidence au détriment d'un autre...Mais comment oublier le poignant Prospero d'Armand Arapian...
Le Courrier, January 30, 2002
En tête de la distribution vocale, Armand Arapian dans le rôle de Prospero, interprète tout en nuances une partition qui enchaîne sans transition le langage parlé et chanté.
Opera on the Web
El escenario era un continuo fluir de personas y cosas de las más diversas. Fue una representación concebida para los amantes del kitsch en medio del cual levantaba el vuelo Arman Arapian, que dominaba su personaje "Prospero".
Tribune de Genève, January 30, 2002
En définitive, l'OSR, avec le Prospero sombre d'Armand Arapian et la Protagoniste sont les trois champions de cette joute sans issue.